maigrir plateforme oscillante

Êtes-vous plutôt Yoga ou Pilates ?

Vous cherchez une discipline sportive pour améliorer votre bien-être physique et mental et lâcher prise ? Le yoga et le Pilates peuvent vous apporter ce que vous cherchez. Mais encore faut-il choisir entre les deux disciplines ! Voici un petit résumé des différences entre yoga et Pilates pour choisir celui qui vous correspond le plus.

Le yoga, pour qui ?

Le yoga est une discipline ancienne originaire d’Inde qui a pour objectif d’aligner le corps et l’esprit pour parvenir à une harmonie intérieure. Le yoga se compose de plusieurs pratiques : la respiration, la méditation, et les postures dynamiques ou statiques (asana) qui visent à étirer et assouplir le corps.

Le yoga peut se pratiquer debout, au sol, à son bureau, quelle que soit sa condition physique : cette discipline est donc accessible à tous. Cette discipline possède de nombreux bienfaits pour l’organisme et est même classée dans les médecines douces : elle permet d’apaiser les douleurs chroniques (arthrose, migraines, douleurs de dos…), d’assouplir le corps tout en augmentant le tonus musculaire, et de diminuer le stress.

Le yoga peut avoir une dimension spirituelle : à l’origine, il était pratiqué comme une philosophie de vie, et étroitement lié aux religions indiennes comme le bouddhisme. Certains cours ont gardé cette dimension spirituelle : tout dépend du type de yoga que vous choisissez, car il y en a plus de 100 (hatha, vinyasa, iyengar, yin…) ! Du fait de son origine spirituelle, le rythme du yoga est le plus souvent assez lent : cette discipline n’est donc pas vraiment adaptée à ceux qui recherchent avant tout à bouger et à dépenser leur énergie !

Le Pilates, pour qui ?

Le Pilates est une technique sportive récente, qui tient son nom de son créateur Joseph Pilates. Si le Pilates a été créé en s’inspirant du yoga, et que l’objectif est similaire (harmoniser le corps et l’esprit), les deux disciplines restent très différentes. Le Pilates se pratique sur un tapis avec des accessoires divers (briques, anneau, machines spécifiques…), et le but est de renforcer ses muscles profonds et de s’assouplir pour améliorer sa posture au quotidien.

Les mouvements du Pilates s’inspirent des postures de yoga, mais aussi des étirements pratiqués par les animaux. Ils sont très précis et doivent être rythmés avec la respiration. ll est donc important de prendre des cours avant de pratiquer chez soi. Attention, les cours de Pilates sont en général plutôt chers.

Le Pilates est accessible à tous et conviendra particulièrement aux personnes qui cherchent à se maintenir en forme ou corriger une mauvaise posture à l’origine de douleurs chroniques. A terme, le Pilates permet aussi de s’affiner en développant une musculature longiligne : si vous cherchez à redessiner votre silhouette, c’est donc vers cette discipline que vous allez vous tourner !

Yoga ou Pilates, comment choisir ?

Le yoga et le Pilates ont de nombreux points communs. Leur objectif est d’harmoniser le corps et l’esprit pour prendre conscience de son corps, améliorer sa posture, développer ses muscles profonds et sa souplesse, pour à terme faire disparaitre les douleurs chroniques.

Le yoga se concentre cependant davantage sur l’unification du corps et de l’esprit tandis que le Pilates se contente d’aligner la respiration sur les mouvements du corps. A l’inverse, le Pilates va donc se concentrer davantage sur le travail de la posture, avec des gestes plus précis et plus codifiés. A noter toutefois que certains types de yoga, comme le yoga iyengar, intègrent également une gestuelle précise et placent le travail de la posture au cœur de la pratique.

L’art de la respiration

La respiration n’est pas la même pour ces deux disciplines : lorsque l’on pratique le yoga, on va uniquement respirer par le nez, tandis que pour le Pilates, on va inspirer par le nez et expirer par la bouche.

Le rythme est également différent. Si le rythme du yoga est plus lent, une séance de yoga ne va pas intégrer de poses entre les postures, et les asanas vont s’enchainer. Au contraire, au Pilates, on va prendre le temps de faire une pause entre les séries d’exercices.

Moins de matériels

Enfin, le yoga nécessite moins d’accessoires que le Pilates, bien que certains courants en utilisent. Le yoga s’adapte au pratiquant, et l’utilisation d’accessoires est donc le plus souvent facultative. Au contraire, les mouvements du Pilates étant plus codifiés, il est important de posséder les accessoires nécessaires pour le pratiquer correctement.

Si ces quelques différences ne vous ont pas aidé à identifier la discipline qui vous correspondrait le mieux, il reste toujours l’option du Yogalates, un mix entre les deux disciplines…