You are here
Home > Santé

Gel Hydro-alcoolique : pourquoi et comment l’utiliser pour le sport ?

solution hydro-alcoolique
Gel Hydro-alcoolique : pourquoi et comment l’utiliser pour le sport ?
5 (100%) 1 vote

Les solutions hydro-alcooliques sont aujourd’hui utilisées afin de prévenir et de limiter le risque de transmission de virus, bactéries ou champignons par contamination manuelle. Il est connu que les salles de sports sont de véritables refuges pour bactéries en tout genre. La plupart des salles de sport imposent un règlement sur l’hygiène à l’intérieur des établissements. Le gel hydro-alcoolique est un moyen sur de vous prémunir contre les bactéries, mais en quoi consiste un gel hydro-alcoolique ? Pour quelle nécessité ? Et comment les utiliser ? Faisons le point sur un produit que nous estimons incontournable pour l’hygiène et la santé de tout sportif.

Définition et utilité des solutions hydro-alcooliques

Les solutions ou gels hydro-alcooliques sont des produits désinfectants cutanés élaborés avec une propriété spécifique d’éliminer les souches de virus, les bactéries et les champignons transmissibles par contact direct des mains avec des objets et surfaces contaminés. Ces produits sont notamment utilisés dans le cadre hospitalier mais ils peuvent être utilisés dans d’autres situations notamment dans un contexte sportif. Dans un cadre strictement médicale, ils sont destinés à éviter la transmission de maladies nosocomiales pendant les soins. L’utilisation des gels hydro-alcooliques diminue également la prévalence des SARM (staphylocoques dorés résistants à la méticilline). Depuis 2009, l’usage de ce produit par le grand public c’est démocratisé, coïncidant avec l’apparition de l’épidémie mondiale de la grippe A (H1N1).

Quand utiliser un gel hydro-alcoolique ?

Dans certains cas, les solutions hydro-alcooliques peuvent être utilisées en remplacement au lavage des mains « classique ».

L’ANSM recommande l’utilisation de ces gels lorsque le lavage des mains avec de l’eau et du savon n’est pas possible. La plupart des salles de sports mettent à disposition un dispositif de nettoyage (papier hygiénique et solution savonneuse), mais la règle n’est pas toujours suivie. Une salle de sport est un environnement confiné ou l’air circule relativement peu ; maintenue à une température entre 22 et 24°c, cette température est propice au développement des bactéries et les équipements sportifs sont des refuges privilégiés par les bactéries. Il n’y a pas réellement de différence entre une salle de fitness et une salle de musculation, à ceci près que les poids sont moins souvent nettoyés par leurs utilisateurs que les machines de musculation, et sont donc plus propices à la contamination.

Un lavage classique est à privilégier mais l’usage des gels hydro-alcooliques est également préconisé pour la réduction des risques de transmission de certains virus grippaux, du coronavirus, du rota-virus (gastro-entérite), de l’herpès, du poliovirus (agent responsable de la poliomyélite) et de l’adénovirus. Vous pouvez également l’utiliser pour prévenir le risque de transmission de certaines bactéries ou champignons.

D’après l’ANSM, l’emploi d’un gel hydro-alcoolique est conseillé dans plusieurs contextes : après s’être mouché, avoir éternué, après un passage dans un lieu public (ex : transport en commun), ou après avoir été en contact avec des surfaces ou des objets potentiellement contaminés. Et Dieu sait, qu’avant votre arrivée en salle de sport – si vous ne prenez pas votre voiture – peut être l’occasion de nombreuses contaminations !

Il faut noter que le risque de transmission de ces différentes infections est seulement diminué. En effet, dans de nombreux cas, les modes de transmission sont multiples.

Mode d’emploi et fréquence d’utilisation d’un gel hydro-alcoolique

Les solutions hydro-alcooliques doivent être utilisées sur des mains non souillées. Pour une efficacité optimale, l’ANSM préconise aux  usagers de ce produit de respecter un temps de friction d’au moins trente secondes jusqu’à l’obtention de mains sèches. En salle, il est préconisé d’apporter une serviette propre pour se sécher avant d’utiliser votre gel hydro-alcoolique. Il faut noter au passage que ce produit ne se rince pas.

En ce qui concerne sa fréquence d’utilisation, cela se fait notamment en fonction de l’exposition à un environnement potentiellement contaminant. En l’absence d’un accès à un point d’eau, l’ANSM recommande l’utilisation d’un gel hydro-alcoolique plusieurs fois par jour. En salle de sport, il n’est utile de l’utiliser que deux fois, en début et en fin de séance. En dehors de la salle, vous pouvez aussi vous servir de votre gel hydro-alcoolique avant et après les repas, mais aussi en cours de journée, dès lors que vos mains ont été en contact avec des objets susceptibles de contamination.

Composition recommandée pour les solutions hydro-alcooliques

Les produits utilisés ainsi que leur concentration jouent un rôle déterminant pour l’efficacité des solutions hydro-alcooliques. Pour mieux renseigner l’utilisateur, la composition de ce produit doit donc figurer clairement sur l’étiquetage. L’ANSM recommande l’utilisation de produits à base d’alcool éthylique (ou éthanol), d’alcool propylique (propane-1-ol ou n-propanol) ou d’alcool isopropylique (propane-2-ol ou isopropanol). Leur concentration optimale est comprise entre 60% et 70% (ou entre 520 et 630 mg/g). Vous pouvez découvrir une sélection de gels hydro-alcoolique sur www.mediprostore.com, un site spécialisé en vente de matériels médicaux.

Précautions pour l’utilisation des produits hydro-alcooliques

Selon le rapport publié en mars 2011 par l’ANSM, aucun risque sanitaire n’a été déploré en ce qui concerne l’exposition à l’éthanol par voie cutanée ou inhalé. L’utilisation modérée de solutions hydro-alcooliques ne présente ainsi aucun risque. L’ANSM souligne également l’absence de risques cancérogènes, reprotoxiques ou neurotoxiques lors d’utilisation modérée de ce type de produit. Le risque d’allergie à l’éthanol ou à l’alcool isopropylique, même s’il existe, reste insignifiant. Toutefois, il est recommandé aux femmes enceintes de ne pas utiliser ce produit.

Laisser un commentaire

Top