You are here

Le café a-t-il une influence sur les performances sportives ?

Le café a-t-il une influence sur les performances sportives ?
5 (100%) 1 vote

S’il est un sujet qui divise beaucoup parmi les amateurs de sport, c’est bien celui des effets du café sur l’organisme et sur les performances des sportifs. Les avis divergent : pour les uns il est très déconseillé, notamment pour ses effets sur l’oxygénation du corps, pour les autres, le café stimulerait l’activité cérébrale et l’endurance. Bien difficile de trancher une question qui encore aujourd’hui suscite tant d’interrogations sur un produit qu’il est parfois difficile, dans l’esprit collectif, d’associer à une pratique sportive.

Les sportifs divisés ?

Les discours et les nombreuses études contradictoires sur le sujet n’ont pas fini de diviser les sportifs sur les bienfaits du café sur la pratique sportive. Il nous semble qu’il n’y ait pas de réponse absolue sur ce sujet, et qu’en fin de compte, tout ne soit qu’une question de modération. La recherche de performance sportive qui accompagne certains excès de consommation de produits, est un problème bien connu chez certains sportifs, et brouille en quelque sorte, la bonne compréhension des propriétés même d’un produit, en l’occurrence le café, ses effets bénéfiques, et les quelques effets secondaires qu’il peut occasionner sur l’organisme. Voyons comment le café peut être, au mieux, considéré comme une boisson énergisante, sans pour autant être utilisé comme un produit spécialement dédié à la pratique sportive.

Le café déshydrate-t-il lors d’un effort physique ?

C’est ce que révèle une étude publié en 2014 dans la revue « Plos One ». Cette étude vient démentir l’un des principaux arguments des détracteurs du café. L’étude constate notamment des résultats absolument identiques sur les performances étudiées sur un panel de 30 participants au cours d’une série d’efforts physiques, sur une base de consommation de moins de 100 mg de café par jour. Il n’a été constaté aucune différence significative de déshydratation avec des sujets n’ayant pas consommé de café. Même constat après 72h d’effort. Nous invitons nos lecteurs à prendre connaissance de cette étude très intéressante parmi tant d’autres.

La caféine améliore-t-elle les performances ?

Pour ses adeptes, le café aurait la particularité d’améliorer les fonctions cérébrales et la concentration. Quand on sait toute l’importance de la concentration dans la pratique sportive, beaucoup de sportifs trouvent un intérêt évident à la consommation de café.  C’est bien ici que réside en grande partie tout l’intérêt du café, comme un stimulant et comme une sorte d’aide à l’effort.

Par ailleurs, les effets bénéfiques du café dépassent largement le cadre de la stimulation neuronale :

  • Le café aurait la capacité d’accélérer la lipolyse (brûlure des graisses)
  • Des vertus amincissantes
  • Contient des antioxydants
  • Favorise la digestion
  • Renforce les capacités mentales
  • Stimule la respiration

Ces quelques vertus peuvent être utiles aux sportifs, c’est indéniable. Boire du café pour mieux se concentrer ou stimuler votre respiration, c’est entendu ; cependant certains avancent que le café aurait pour effet de diminuer les douleurs musculaires à l’effort. Idéal pour se blesser au cours d’un effort sans s’en rendre compte ! Ce genre de mauvais argument en faveur du café « pourrisse » la bonne compréhension de l’utilité du café pour la pratique du sport. Ne ditons-pas que « Tout ce qui est excessif est dérisoire… » ? Ceci vaut pour le café, mais pour votre santé, c’est une autre histoire, et c’est là une des bonnes raison d’éviter les excès de consommation de café.

Les contre-indications du café liées à la pratique sportive

La consommation excessive de café peut causer un certain nombre d’effets secondaires qui peuvent être pénalisant pour un sportif :

  • Le café contient des propriétés diurétiques, ce qui peut être très gênant pendant un effort au point de devoir écourter une séance de sport.
  • Le café diminue la douleur musculaire pendant et après l’effort, ce qui peut poser des problèmes d’ordre musculaire si vous présumez de votre état physique réel.
  • La consommation de café peut-être problématique pour la récupération car il peut être facteur de troubles du sommeil, voire d’insomnie.
  • Produit un effet de déshydrations car le café joue un rôle catalyseur dans l’élimination des minéraux de votre organisme par les urines.

La caféine et le sport, pour quelle consommation ?

Consommer du café modérément, par exemple une petite tasse par jour, permet de conserver tous les bienfaits propres à la caféine, tout en écartant les effets négatifs qui découlent d’une consommation immodérée. L’idée que le café serait une sorte de produit dopant restent encore aujourd’hui à l’esprit de beaucoup de sportifs, qui ignorent les effets négatifs d’une consommation excessive.

La consommation de café conjuguée à une pratique sportive ne doit pas dépasser une proportion d’une capsule de café par jour, soit environ 5g de café, une dose au-delà de laquelle les effets négatifs du café prendront le dessus sur toutes les vertus de la caféine, qui au mieux, annuleront les bienfaits de la caféine, au pire, réveiller tous les effets secondaires d’un excès de consommation de café. Répétons-le, le manque d’hydratation favorise les blessures musculaires et il serait dommage que ce pur moment de plaisir qu’est la dégustation d’un bon café, se transforme en galère musculaire qui peut durer pendant des semaines, à cause d’un surdosage de café qu’il serait très facile d’éviter !

En conclusion, tout sportif peut se permettre de consommer du café, il n’y a pas de contre-indication particulière à sa consommation à ceci près qu’elle se limite à une consommation modérée et adéquate à tout sportif conscient des limites de son propre corps.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Top