You are here

Le complément alimentaire : un partenaire pour les sportifs  ?

complément alimentaire

Un complément alimentaire n’est pas un médicament. Il n’est pas destiné à soigner ou guérir une maladie, sauf dans le cas où cette dernière serait due à une carence, comme c’est le cas avec le scorbut (carence en vitamine C).

Un complément alimentaire sert à apporter des nutriments tels que les vitamines et les minéraux, des acides aminés, des substances concentrées issues de plantes ou d’autres produits naturels. Il s’ajoute aux nutriments apportés par l’alimentation, et font preuve dans la plupart des cas d’une certaine efficacité.

Les compléments alimentaires sous quelles formes ?

Les compléments alimentaires sont généralement présentés sous forme de dose : comprimé, ampoule, gélule, sachet, gouttes, etc… La quantité de substance(s) active(s) contenue(s) dans chaque dose est indiquée sur l’emballage, avec les conseils d’utilisation (quantité à prendre, fréquence de la prise, moment de la prise).

Les effets des compléments alimentaires peuvent être indiqués sur l’emballage, si, et seulement si, des études cliniques ou scientifiques reconnaissent son action sur l’organisme.

Gardez bien à l’esprit que l’efficacité des compléments alimentaires dépend pour beaucoup du rapport entre le type de molécule ingérée et l’effet recherché sur la santé ou la performance sportive. Un complément alimentaire qui ne serait pas adapté à vos besoins physiologiques, si celui-ci ne correspond pas à une carence alimentaire réelle.

Intérêts des compléments alimentaires chez les sportifs

Chez les sportifs, la dépense physique est importante. Cela signifie des besoins en calories et nutriments accrus pour de meilleures fonctions musculaires.

La prise de suppléments alimentaires peut donc servir à compenser le manque de valeur nutritive d’un type d’alimentation donné ou à l’enrichir encore plus. L’intérêt de prendre des compléments alimentaires de composition précise et dosée est de cibler les apports nutritionnels.

complément alimentaire

Chez les sportifs on retrouve globalement les objectifs et les besoins suivants :

  • La prise de masse musculaire, c’est à dire la croissance et le gonflement des muscles
  • La perte de graisse, aussi appelée « sèche »
  • L’amélioration des performances et de la force (vitesse, etc.)
  • Le besoin d’énergie
  • Le besoin de récupération

Quels sont les suppléments utiles pour la pratique sportive ?

Pour la reconstruction et la prise de masse musculaire, les sportifs cherchent souvent à se complémenter en protéines ou en acides aminés (précurseurs des protéines). On parle beaucoup de la whey proteine, considérée comme une source protéique de référence pour la prise de masse musculaire.

Ce n’est autre que le terme anglais pour « petit-lait », « lactoserum » ou « protéine sérique ». Il s’agit d’un produit qui peut être extrait directement du lait, on parle alors commercialement de Whey Native, ou bien ce peut être un sous-produit de la fabrication de fromages. Vous pouvez consulter ce dossier sur cette protéine en vous rendant sur cette page : https://www.optigura.fr/store/whey-proteines

La richesse en acides aminés de la Whey permet au corps de synthétiser les protéines nécessaires à la croissance musculaire. Son assimilation par le corps est très rapide. On la trouve sous forme de poudre aromatisée à diluer.

Pour l’amélioration des capacités lors d’exercices intenses et courts, la supplémentation en créatine est recommandée. Elle entre dans le processus de fabrication d’ATP, qui est une molécule intervenant directement dans le processus de contraction musculaire.

Il faut savoir cependant que la légitimation de son utilisation dans le monde sportif professionnel a donné lieu à de nombreux débats, aussi bien dans la communauté sportive que la communauté scientifique.

Pour le bon fonctionnement

Il ne faut pas négliger non plus les minéraux pour la solidité osseuse et le confort articulaire. Les cas d’ostéoporose par exemple, nécessitent pour la plupart des cas, l’utilisation des compléments alimentaires (calcium et vitamine D).

Précautions d’usage

Avant de décider de prendre un supplément alimentaire, il est recommandé de s’assurer au mieux de sa pertinence. Commencer par prendre des repas équilibrés et riches en produits frais est la première étape de la nutrition, cela va de soi, cependant, une alimentation équilibrée n’est pas toujours une garantie contre les carences alimentaires.

Ensuite, faire appel à un nutritionniste capable de calculer les besoins en calories et macronutriments (lipides, glucides, protéines) en fonction de l’activité physique, de l’âge et du sexe est une bonne idée.

Enfin, faire réaliser des analyses sanguines complètes permet d’éviter les fausses routes (supplémentation inutile) ou de mettre en évidence des carences éventuelles.

Laisser un commentaire

Top