You are here
Home > Alimentation >

L’Harpagophytum, un remède contre vos problèmes d’articulations ?

harpagophytum

Découverte au début du vingtième siècle, l’harpagophytum, aussi connue sous le nom de « griffe du diable » ou « racine de Windhoek » du nom de la capitale de la Namibie où elle est beaucoup cultivée est connue pour ses propriétés apaisantes pour les problèmes tendineux ou articulaires tels que l’arthrite.

Découvrez avec nous les origines de cette plante salvatrice, ses bienfaits, et la posologie recommandée suivant le traitement à apporter.

 

Origines et culture de l’harpagophytum

Origines des noms

Le nom de harpagophytum vient du grec « harpagos » qui signifie harpon. Cela vient du fait que les fruits de cette racine s’accrochent à tout ce qui passe près d’eux, notamment les bovins, qui se mettent alors à s’agiter comme « habités par le diable ». C’est pour cela que cette racine est appelée griffe du diable. Le nom « racine de Windhoek » vient de la localisation des principales cultures de cette racine, la Namibie, dont Windhoek est la capitale.

 

Origines historiques et géographiques

L’harpagophytum  est cultivée depuis des siècles par les tribus aborigènes de Namibie, qui ont su tirer parti de ses bienfaits pour les articulations. Lors d’un voyage en Afrique en 1907, un allemand permet à l’Europe entière de découvrir cette formidable racine et ses pouvoirs. Plus tard les chercheurs montreront, dans les années 1950, que la griffe du diable permet aussi de soigner des maux de ventre et des troubles de l’appétit.

harpagophytum

 

Culture de l’harpagophytum

De nos jours, ce ne sont pas moins de 700 tonnes de griffe du diable qui sont cultivées et vendues tous les ans, preuve que le monde entier a accepté l’efficacité de ce produit naturel. La cueillette intensive de cette racine menace les ressources des pays cultivateurs que sont :

  • la Namibie,
  • le Botswana
  • l’Afrique du Sud.

Des efforts sont faits pour encadrer la culture de cette racine qui reste difficile à maitriser.

 

Les bienfaits médicinaux de l’harpagophytum

Etant étudiée depuis quelques décennies, l’harpagophytum possède plusieurs propriétés médicinales bien utiles dans le traitement des problèmes d’articulation.

Une action anti-inflammatoire

Les principes actifs de la griffe du diable lui confèrent une efficacité anti-inflammatoire prouvée. Cette action anti-inflammatoire est primordiale dans le traitement de problèmes d’articulations car elle permet de diminuer la douleur liée au problème et libérer le mouvement, participant à une guérison plus saine et rapide.

 

Un ciblage articulaire

Cette propriété anti-inflammatoire s’accompagne de qualités qu’on pourrait qualifier d’analgésiques. Un analgésique permet de supprimer la sensibilité à la douleur dans une zone ciblée. Dans le cas des problèmes articulaires, cette propriété est extrêmement utile car elle permet de calmer la réaction corporelle qui mène souvent sinon à des épanchements, qui aggravent le problème articulaire et la douleur occasionnée.

harpagophytum

D’autres bienfaits

Après sa démocratisation en Europe, il a été découvert que l’harpagophytum était aussi d’une aide précieuse dans le soulagement de maux intestinaux et de troubles de l’appétit, administrée sous forme de décoction amère. Elle peut redonner l’appétit, mais aussi apaiser une diarrhée.

 

Quelle posologie avec la prise d’harpagophytum ?

Pour une meilleure efficacité

L’harpagophytum est cultivée sous forme de bulbes. Une fois récoltés, ces bulbes sont séchés au soleil, puis coupés en rondelles. Du fait de ce traitement, les décoctions sont moins efficaces que la poudre séchée. Il faut donc privilégier les gélules de poudres aux solutions préparées.

 

Posologie précise

Puisque cette racine a plusieurs effets, il faut varier la posologie pour varier les effets. Il faut toujours prendre son traitement en mangeant. Pour les douleurs articulaires, prendre 3 à 6g de gélule de poudre par jour. En cas de doute, demandez son aval à votre médecin. Pour les soucis digestifs, prendre 300mg par jour, à chaque repas.

 

Quelques recommandations

Ce médicament est déconseillé chez l’enfant et la femme enceinte, des cas de raccourcissement de grossesse ont été observés chez les animaux.

Alors, l’harpagophytum est-elle la solution aux problèmes d’articulations ?

La griffe du diable, dans la bonne posologie, représente une excellente possibilité de soulager des douleurs articulaires en faisant confiance à un produit naturel et qui a déjà largement fait ses preuves. Il est de plus possible d’en acheter à travers le commerce bio ou équitable, ce qui ajoute au soulagement du traitement le plaisir de soutenir une noble cause.

Laisser un commentaire

Top