Comment conjuguer sport et trottinette électrique ?

4/5 - (1 vote)

La trottinette est d’abord considérée comme un loisir mais aujourd’hui son caractère sportif est de plus en plus admis. Conjuguer sport et trottinette n’est pas chose difficile. Tout dépend de la manière de s’y prendre. Cela dépend également du type de trottinette que vous avez, de de trottinettes électriques les plus en pointe, aux modèles classiques, en passant par les modèles « Freestyle ».

 

La trottinette, un sport intense

L’arrivée de la trottinette électrique

Si au début de sa création les modèles classiques étaient plutôt destinés aux enfants et adolescents pour le pur loisir, la créativité des concepteurs a profondément métamorphosé le secteur.

Il existe maintenant une multitude de trottinettes électriques sur le marché. Difficile de bien choisir sans passer par un guide et comparatif de trottinette électrique pour acheter le meilleur modèle qui répond à ses besoins.

Pour les sportifs et professionnels, même constat, on se retrouve avec une panoplie de modèles électriques qui permettent de participer à des compétitions locales, nationales et internationales.

Les trottinettes électriques spécifiquement conçues pour le sport disposent généralement d’un moteur plus puissant, d’un guidon renforcé et d’une structure plus légère

Plusieurs muscles sollicités

Les différentes figures acrobatiques que l’on parvient à faire avec une trottinette électrique n’ont rien à envier aux autres sports acrobatiques car cela requiert beaucoup d’entraînements et une bonne condition physique.

En effet, ces performances sollicitent beaucoup de muscles du corps et demandent une finesse et une souplesse importante. Pendant tout le trajet, les cuisses sont sans cesse en mouvement, les bras et avant-bras sont sollicités, les abdos sont nécessaires pour maintenir l’équilibre, etc.

 

De petits gestes qui semblent anodins

Il y a ces petits gestes qui semblent négligeables et qui sont nécessaires pour garder l’équilibre et la direction. Il s’agit de faire plier, déplier, replier les jambes, etc. Ce sont des gestes qui demandent énormément d’efforts physiques. Toutefois, c’est le plaisir que l’on ressent en faisant toutes ces acrobaties qui fait que l’on peut dépenser énormément d’énergie sans s‘en rendre compte.

La discipline est de plus en plus reconnue et des structures comme la Fédération Française de Roller Sport organisent des compétitions nationales comme le tour de France en trottinette.

La trottinette, un outil polyvalent

Un outil de distraction avant tout

Construite à l’origine pour distraire et amuser les enfants, la trottinette est avant tout un outil de distraction. C’est d’ailleurs ce qui explique que les modèles classiques peuvent difficilement servir d’équipement sportif. Ils servent d’abord à des randonnées, des escapades, à se détendre et à créer des figures et styles qui boostent la créativité de l’enfant et de l’adolescent.

Avec la motorisation des trottinettes, les possibilités sont plus larges ce qui fait d’elles des équipements de loisir, de sport et de transport. C’est ainsi qu’on peut l’utiliser dans le cadre d’une randonnée, pour aller au travail ou dans le cadre d’une compétition.

La trottinette, un moyen de locomotion

Le fait que la trottinette soit un moyen de transport indique son caractère multi-usage. Elle est comparable au vélo électrique en termes de polyvalence. Elle permet d’allier l’utile à l’agréable car ce que vous pouvez faire avec votre trottinette, vous ne pouvez pas le faire avec un vélo en termes d’acrobaties et de Freestyles. Ainsi, ils permettent de réaliser des tricks, le bar twist, le tail whip, le stal fish et le back flip…

En somme, allier trottinette et sport va de soi, surtout avec les derniers modèles de trottinettes électriques. Elles contribuent à votre santé physique mais mentale puisqu’il vous faut une certaine concentration lorsque vous roulez. Ainsi, le choix du modèle dépend en grande partie de l’usage que vous voulez en faire.